L’histoire de Ivy House

Il existe dans la vie, des destinées qui coïncident en un même lieu.

Notre maison en est un témoin à travers la singularité de son histoire, puisqu’elle a réuni ce qui était considéré comme opposé en 39-45.

Nous avons fait connaissance des anciens propriétaires : Emma et Andy, en recherchant une maison, près de Utah, nous sommes des inconditionnels de la région du Cotentin.

Ils nous ont expliqué que beaucoup de bâtiments, comme notre ferme, situés à la Madeleine ont été réquisitionnés par les soldats allemands, du Grenadier-Régiment 919, pour être utilisés comme logements et cantine, pour les troupes qui occupaient les côtes du Mur de l’Atlantique.

Par la suite, lors du Débarquement, des troupes Aéroportées américaines ont travaillé à anéantir les emplacements stratégiques des allemands, et perturber les communications allemandes. 

Les villages de Sainte Mère Eglise et de Sainte Marie Du Mont vont être alors le théâtre de combats féroces dans les premières heures du 6 juin.

Notre ferme et les écuries n’ont pas échappés aux combats, les bâtiments seront partiellement reconstruits dans les années 1950 après avoir subi des dégâts dans le bombardement Naval du 6 juin 1944.

Au cours d’une conversation, Andy nous a expliqué le lien affectif qu’il a avec cette région à travers son grand-père.

En effet, après beaucoup de recherches, il a retrouvé la trace d’un grand-père dont il ne savait presque rien, un Lieutenant dans l’Artillerie Royale britannique, tué pendant la bataille de Caen, et enterré au cimetière anglais de Bayeux.

Nous avons été surpris par la similitude de notre passé.

 

English cemetery at Bayeux
German cemetery at Orglandes

Le grand-oncle de Michel, soldat allemand de 19 ans, tombé lors des combats du Nord Cotentin, est enterré dans le cimetière allemand de Orglandes, à 20 kms de la maison !

L’histoire nous a donc réuni.

Cette maison détient en elle, la formidable faculté de réunir entre ses murs, des hommes et des femmes de toutes nationalités, et de toutes origines.

Et c’est le sens que nous avons à cœur de donner à notre projet.

Que chaque hôte en venant chez nous, ressente l’histoire, et trouve aussi un coin de paix, de bien-être, et de joie de vivre.

Booking